Conférence sur le procès antiterroriste, dit "affaire Belliraj"



A l'occasion de la réouverture en février au Maroc du procès antiterroriste, dit "Affaire Belliraj", le CLEA (Comité pour la liberté d'expression et d'association www.leclea.be ) vous invite à une conférence de presse exceptionelle avec


Madame Violette Daguerre, Présidente de la Commission arabe des Droits Humains. Elle présentera son "Rapport d'observation du procès des "Six détenus politiques" au Maroc"


Maitre Christophe Marchand, de Juscogens Avocats-Advocaten, abordera la question des demandes d'extradition de la part du Maroc, liées au procès Belliraj


Maitre Vincent Lurquin, nous fera part de ses expériences en tant qu'avocat belge de l'inculpé principal, Belliraj Abdelkader


Le rapport de Eric Goldstein (Human Rights Watch) sera également disponible sur place (en anglais et en arabe). Monsieur Goldstein se trouve actuellement au Maroc. A la conférence nous ferons lecture de son message sur les derniers développements dans ce procès.


Madame Daguerre a assisté au procès au Maroc. Elle nous fera part du rapport qu'elle a rédigé le 10 décembre 2009 : "Rapport d'observation du procès des "Six détenus politiques" au Maroc" .


De qui s'agit-il ?


Parmi les 35 inculpés et condamnés, se trouvent en effet : Moustapha Al Moatassim (condamné à 25 ans de prison) et Mohamed Amine Al Rakala (25 ans de prison), président et porte-parole du parti al-Badil al-Hadhari (Alternative citoyenne); Mohamed Al Marwani, le president du parti al-Oumma (25 ans de prison); Al-Abadelah Ma'a El Aïnine, dirigeant du Parti de la Justice et du développement (20 ans de prison); Hamid Nejibi, membre du Conseil National du Parti Socialiste Unifié (2 ans de prison), et Abdelhafidh Sriti, journaliste de al-Manar TV (20 ans de prison).


Abdelkader Belliraj, de nationalité belge et inculpé principal dans ce procès, a été condamné à perpétuité.


Extrait du rapport de la Commission arabe des Droits Humains :


"...la Cour n'est pas parvenue, malgré un an et demi d'audiences successives, à prouver quelconque accusation à l'encontre de ces prisonniers, dont M. Abdelkader Belliraj, ... et certains des prévenus ont fait l'objet de poursuites pour le simple fait d'avoir eu des relations avec lui... Les prévenus ont insisté devant la Cour, qu'ils ont été soumis à des interrogatoires musclés et des aveux obtenus sous la torture au centre secret de la police politique de Temara..."


Quand ? Le vendredi 12 fevrier de 13 à 15 heures

Où ? GARCIA LORCA, 47/49, Rue des Foulons 1000 Bruxelles


Contact de presse et modérateur : Luk Vervaet 0478653378 vervaetluk@gmail.com

Commentaires

Articles les plus consultés