Le documentaire "Le Déménagement" de Catherine Rechard, suivi des interventions de François TROUKENS, Alessandra d'ANGELO et de Luk VERVAET. Médiatrice : Olivia NEDERLANDT,

Dans le cadre des journées nationales prisons ayant cette année pour thème "la vie quotidienne en prison", le jeudi 27 novembre à 18h30 sera projeté à l'auditoire 1 de l'Université Saint-Louis Bruxelles, bd du jardin botanique, 43 à 1000 Bruxelles, le documentaire "Le Déménagement" de Catherine Rechard, suivi des interventions de François TROUKENS, Alessandra d'ANGELO et de Luk VERVAET. Ensuite, le public pourra adresser ses questions aux intervenants.
Médiatrice : Olivia NEDERLANDT, avocate pénaliste au Barreau de Bruxelles et membre de l'Observatoire International des Prisons.

Synopsis du documentaire Le Déménagement :
A Rennes, comme dans d'autres villes françaises, la maison d'arrêt construite début 20e siècle déserte le centre-ville au profit d'un centre pénitentiaire de 690 places en périphérie. Alors que le déménagement approche, les personnes détenues et les personnels ont une seule et même question : que sera la vie dans cette nouvelle prison? Dans les 2 établissements, le film s'interroge avec les personnages, sur la façon dont l'architecture interfère dans le mode de fonctionnement d'une prison et le lien entre la modernisation des locaux et l'amélioration de la vie en détention. Au-délà de la prison, il questionne le postulat selon lequel, nouveauté et avancée technologique signifient nécessairement, mieux-être et progrès.


François Troukens, Président Fondateur de l'Association Chrysalibre
Ancien braqueur de fourgons, François Troukens a été considéré un temps comme l'ennemi public N°1. Pendant ses dix années passées en détention, il reprend des études de Lettres Modernes à la Sorbonne, depuis la prison de la Santé à Paris. Il suit également diverses formations éclectiques et décroche une agrégation en psychopédagogie. À sa libération, il troque le flingue contre la plume et se lance dans le cinéma et l'écriture. François Troukens est aujourd'hui auteur-réalisateur. Fort de son vécu, il n'a pas oublié son passé qu'il souhaite mettre à profit pour informer et réformer. Il milite pour la réhabilitation par l'instruction et la culture. En 2014, il crée l’association Chrysalibre avec la collaboration d’Alessandra d’Angelo et lutte activement pour une refonte de notre système carcéral basé sur un mode de fonctionnement archaïque et sécuritaire.

Alessandra d'Angelo, co-fondateur de l'Association Chrysalibre
Avocate devenue journaliste d'investigation, Alessandra d'Angelo a toujours porté un intérêt particulier à ce qui fait un jour que le tout bascule. Elle se passionne pour les zones d'ombre qu'elle met en lumière dans ses articles et reportages consacrés à l'actualité et aux faits de société. Elle s'intéresse particulièrement au monde carcéral qu'elle a pu pénétrer pour y investiguer. Au cours de ses enquêtes, elle y a rencontré une série d'acteurs de terrain mais aussi des condamnés à de lourdes peines. Avec la collaboration de François Troukens, elle a écrit un ouvrage qui dresse un portrait de ce monde carcéral et propose des solutions pour le réformer. (Les papillons d'Ombre, à paraître au printemps 2015).

Luk Vervaet, ancien enseignant en milieu carcéral et écrivain. Il est notamment l'auteur de "Guantanamo chez nous?" (Editions Antidote, 2014), de "Le making-of d'Anders B. Breivik" (Egalité=Editions 2012), "Kim et Ken, mes enfants disparus" (Edictions Luc Pire, 2006), "Condamnés à la prison? Ecrits sur un monde caché" (Revue contradictions, 2008), "L'affaire Luk Vervaet. Ecrits sur un interdit professionnel" (Revue contradictions, 2011).


Facebook

Commentaires